Actualités

Applications

18 novembre 2021

L'optimisation des NEP passe par la turbidité

La turbidité est le seul moyen de contrôler l'élimination des résidus de lait pendant le processus de nettoyage (NEP / CIP).

La conductivité, la température et le débit vous indiqueront seulement que vous faites ce que vous aviez prévu (ex: faire circuler de la soude à 1,2% à 80°C pendant 20 minutes). Aucun de ces capteurs ne vous dira si vous éliminez les résidus de produits laitiers.

 

Dans l’exemple ci-contre, un refroidisseur de yaourt est lavé.

Les courbes de conductivité, température et débit sont similaires sur les deux graphiques. Aucun problème n’est détecté, tous les paramètres sont dans les plages attendues.

Le turbidimètre VOM SATRON (courbe rouge) raconte une autre histoire.

 

Graphique 1: le refroidisseur propre est lavé à nouveau avant le début de la production. La courbe de turbidité est complètement plate. Aucun produit n'est détecté.

► Le premier rinçage aurait pu être écourté permettant un gain d’eau.

 

Graphique 2: Le même refroidisseur, quelques jours plus tard, est de nouveau lavé. Plus de 100 kg de yaourt sont encore dans le refroidisseur. Le premier rinçage entraîne une grande quantité de résidus de produits, puis la soude récupère également une quantité importante de ces résidus provoquant son encrassement.

► Le premier rinçage aurait dû durer plus longtemps jusqu’à élimination des résidus pour éviter la pollution de la soude et assurer son efficacité.

 

Le contrôle de la turbidité sur les nettoyages en place et particulièrement lors du premier rinçage apporte de nombreux avantages:
 

  • Maximiser les performances de nettoyage et la récupération du produit,
  • Maitriser les consommations d’eau,
  • Protéger la soude, assurer son efficacité,
  • Standardiser les performances de nettoyage et réduire les variations d'efficacité,
  • Eviter des problèmes en cascade sur les actions suivante.

 

10 septembre 2021

Contrôle des jus et des boissons

 

Les capteurs optiques sont des outils essentiels pour surveiller les processus de production de jus et de boissons et pour réduire les pertes de produits. La large gamme de capteurs certifiés hygiéniques de Satron et notre expertise dans ces processus permettent à nos clients de travailler aussi bien sur l’optimisation de production des boissons très turbides que sur des boissons transparentes.

 

Voici quelques exemples d'applications :

 

1 : Surveillance des étapes de clarification, que ce soit par centrifugation ou par filtration. Détection des fuites et contrôle de la qualité du produit clarifié en temps réel.

 

2 : Optimisation des interfaces produit/eau ou produit/produit, où les pertes de produit peuvent être réduites jusqu'à 80% par rapport à un contrôle par conductivité ou fenêtres optiques.

 

3 : Détection des pertes de produits dans les drains, un capteur dans le canal de l'effluent détectera quand le jus va à la station d'épuration et permettra de réduire les quantités perdues.

 

 

Les capteurs VO de Satron sont vos yeux dans le processus. Ils standardisent davantage votre production et réduisent vos coûts.

 

Contactez-nous ICI pour en savoir plus !

10 septembre 2021

Contrôle des laits chocolatés

 

Il est généralement difficile pour les capteurs optiques à longueur d'onde unique de détecter l'eau dans le lait chocolaté.

 

Lorsque la boisson contient du cacao, l'ajout d'eau au mélange entraîne une émulsification supplémentaire. Le produit semble plus blanc et l'eau n'est détectée que lorsqu'une grande quantité a été ajoutée, et non pas à l'interface.

Cela pose des problèmes sur les lignes de conditionnement lorsque le client veut arrêter le conditionnement précisément lorsque l'eau arrive pour minimiser la perte de produit et éviter les plaintes des consommateurs.

 

La solution à ce problème est le capteur à double longueur d'onde SATRON VOA.

 

A titre de comparaison, vous trouverez à gauche la courbe de réponse d'un capteur VOM et d'un capteur VOA. Le VOM détecte à peine les 20% d'eau dans le lait chocolaté, alors que le VOA mesure une nette différence.
Ce lait chocolaté pris comme exemple ne contient que 0,8% de cacao, avec plus de cacao la différence est encore plus impressionnante.

 

Le SATRON VOA est le seul capteur de turbidité du marché qui peut à la fois surveiller l'interface entre l'eau et le lait coloré et surveiller l'interface entre deux laits colorés différents.

 

L’idéal est de placer le capteur juste avant le conditionnement. Le capteur VOA informe en temps réel de l'arrivée de l'eau, ce qui permet au client d'optimiser le conditionnement et de réduire les déchets.

 

Retrouver ICI toutes les informations sur le VOA et contactez-nous ICI pour plus d'informations !

10 septembre 2021

Pourquoi la mesure de la turbidité est le moyen le plus efficace pour déterminer le temps d’un prérinçage efficace dans les laiteries ?

 

Alors que la conductivité peut détecter un changement de 0,1 % dans la concentration chimique/eau, elle est limitée dans la détection des résidus de lait provenant de l'eau ou de produits chimiques pour les raisons suivantes :

 

1 : La conductivité du lait est relativement proche de celle de l'eau.

 

2 : Les résidus de lait et l'eau diminuent la conductivité de la phase chimique de la NEP.

 

 

Mais les résidus de lait seront vus avec précision par la sonde de turbidité VOM de Satron, qu'il soient présents dans des produits chimiques de la NEP ou dans de l'eau, car les résidus de lait réfléchissent beaucoup plus de lumière que l'eau ou les produits chimiques de NEP.

 

La mesure de la turbidité permet de détecter les quantités de lait ou d'autres produits dans le premier rinçage, jusqu’à 10 ppm.

 

Retrouver ICI toutes les informations sur le VOM et contactez-nous ICI pour plus d'informations !